Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Twitter !

Résultats par page :

Années 1940 - 1960

Publication : 14/06/1958 | Réf. 26
Publication : 14/06/1958 | Réf. 27

Courbes 1 : Sur le H57 Ydral, le carburateur Bing de 20 mm, tant en vitesse qu'en consommation.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 28

L'Ydral à deux vitesses.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 29

L'AMC à trois rapports.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 30

Courbes 2 : Toujours sur l'Ydral. Le Carburateur Gurtner de 20 mm donne la plus grande vitesse. Par contre, du point de vue consommation, il se place à mi-chemin entre les résultats obtenus, selon les réglages, avec le carburateur de 19 mm.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 31

Voici comment se produit l'émulsion.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 32

Le choix d'un carburateur est une opération délicate.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 33

Courbes 3 : Encore sur le 125 Ydral, comparaison entre différents réglages sur un même Gurtner MA 19. Celui qui a les plus forts gicleur et trou d'émulsion permet une plus grande vitesse et une moindre consommation.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 34

Un gicleur plus gros est parfois plus économique.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 35

Courbes 4 : Essais d'un Gurtner MA 20 sur un 125 AMC deux temps. Le plus faible gicleur (83) diminue la vitesse de pointe et, entre 57 et 73 km/h est le moins économique.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 36

Courbes 5 : Avec mêmes moteur, carburateur et gicleur principal de 85. Le boisseau le plus échancré (volet 7,0) s'avère nettement plus économique.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 37
Publication : 25/04/1959 | Réf. 38

La 175 Morini G.P., à 2 ACT que nous présente Couturier après sa victoire est une belle mécanique qui devait permettre à son pilote une moyenne record.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 39

"Close-up" du moteur de la Morini G.P., au boîtier de distribution très volumineux. Notez la ressemblance entre cette culasse et celle des 250 de la même marque.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 40

Vainqueur des 125 course sur Ducati, le Grenoblois Lesage reçoit son bouquet.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 41

Bourlès (Rumi "Junior"), enlève la catégorie 125 sport.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 42

Les deux vainqueurs des 175 : Couturier (n°50), et Bettiol (n°76), tous deux sur Morini G.P. et "Settebello".

Publication : 25/04/1959 | Réf. 43

Avant le départ, Georges Houel, papier de verre en main, rectifie ses garnitures de frein. Malgré cette précaution, Houel devait abandonner, n'ayant plus de freins.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 44

Une brochette de vainqueurs à l'arrivée, de gauche à droite : Tano (500 sport, sur Ratier), Obert (250 sport, sur NSU) et Gomès (350 course, sur Norton).

Publication : 25/04/1959 | Réf. 45

Grand vainqueur de la journée, Bargetzi reçoit sa coupe. A gauche l'importeur Norton, M. Garreau et à droite Briand qui, avec Lefèvre mirent au point cette Manx. A l'extrême- droite, M. Vimont, président de l'AMCF.