Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Twitter !

Résultats par page :

Années 1980 et +

Publication : 01/04/2008 | Réf. 554
Publication : 01/04/2008 | Réf. 555

Virtuose de la course : le regretté Willy Mairesse.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 556

Virtuose de la course : le regretté Olivier Gendebien.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 557

Dimanche 23 Octobre 1960-10h30. Pour cette seconde édition des 1000 km de Paris les spectateurs avaient le privilège d'assister à un splendide départ type le Mans. Tandis que Innes Ireland (n°9) tente de contrôler la puissance de son Aston Martin sur une piste humide, Jo Schlesser (n°5) s'élançe en tête mais Gendebien (n°3) s'emparera du commandement à l'issue du deuxième tour.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 558

Dimanche 23 Octobre 1960-10h30. Pour cette seconde édition des 1000 km de Paris les spectateurs avaient le privilège d'assister à un splendide départ type le Mans. Tandis que Innes Ireland (n°9) tente de contrôler la puissance de son Aston Martin sur une piste humide, Jo Schlesser (n°5) s'élançe en tête mais Gendebien (n°3) s'emparera du commandement à l'issue du deuxième tour.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 559

Les principaux protagonistes de la course vus à la sortie du virage du Faye. Le duel entre les Ferrari de Olivier Gendebien / Lucien Bianchi (n°3) et Willy Mairesse / Wolfgang Von Trips assurait le succès de l'épreuve.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 560

La Ferrari n°8 porte à l'avant gauche les stigmates de la sortie de route survenue lors du 19ème tour qui coûtait vraisemblablement la victoire au brillant équipage germano-belge.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 561

Lucien Bianchi s'apprête à relayer Gendebien.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 562

Gendebien / Bianchi vainqueurs à l'issue d'une lutte palpitante méritaient bien un coup de chapeau.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 563

Après l'arrivée, Graham Hill et Huschke Von Hanstein ( de dos en imperméable) vainqueurs de la catégorie 1 à 1,6L font part de leurs impressions au micro de Georges Fraichard.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 564

Robert Bouharde ( à gauche sur la photo ) et Jean Claude Vidilles remportaient la catégorie - 1L au volant d'une DB Panhard 850cc.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 565

Un grand pilote. Lucien Bianchi sera malheureusement victime d'un accident mortel le 30 mars 1969 au Mans, lors des essais préliminaires des 24 heures.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 566
Publication : 01/04/2008 | Réf. 567

Pedro et Ricardo Rodriguez remportaient l'épreuve à l'issue d'une course splendide et passionnant. A noter que contrairement aux autres Ferrari 250GT la voiture des jeunes mexicains avait conservé ses pares-chocs pour la course.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 568

La Ferrari de Mairesse / Bianchi, à la poursuite du temps perdu. Décidemment bien malchanceux à Monthléry, Willy Mairesse était ralenti à 27 tours de l'arrivée par une crevaison qui lui faisait perdre la première place et le reléguait à 33'' des futurs vainqueurs. Reparti pour une pathétique remontée il ne pouvait éviter l'accrochage avec une Fiat Abarth. Comptant alors 1'42'' de retard, Willy dans une ultime chevauchée, réduisait l'écart à 31'' sur la ligne d'arrivée.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 569

La Ferrari de Mairesse / Bianchi, à la poursuite du temps perdu. Décidemment bien malchanceux à Monthléry, Willy Mairesse était ralenti à 27 tours de l'arrivée par une crevaison qui lui faisait perdre la première place et le reléguait à 33'' des futurs vainqueurs. Reparti pour une pathétique remontée il ne pouvait éviter l'accrochage avec une Fiat Abarth. Comptant alors 1'42'' de retard, Willy dans une ultime chevauchée, réduisait l'écart à 31'' sur la ligne d'arrivée.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 570

22 Octobre 1961- L'empoignade va commencer. Graham Hill (n°2) s'élance devant Willy Mairesse (n°3) qui dans la précipitation n'a pas encore fermé la portière de sa Ferrari, tandis que Jim Clark-Aston Martin n°15 est encore immobilisé sur son emplacement de départ. Le pilote écossais partageait le volant de l'Aston DB4GT avec Innes Ireland. Les deux hommes termineront à la 6ème place.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 571

Après leur succès de 1961, les talentueux frères Rodriguez récidivaient en 1962. Quelques semaines plus tard, le 11 Novembre, Ricardo (à droite sur la photo ) disparaissait en pleine gloire, lors d'un accident survenu au cours des essais du GP du Mexique de F1.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 572

Bien conduite par Pedro et Ricardo, la Ferrari GTO n°1 remportait avec un tour d'avance sur une autre GTO pilotée par J. Surtees / M. Parkes.

Publication : 01/04/2008 | Réf. 573