Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Twitter !

Résultats par page :

Publication : 14/06/1958 | Réf. 27

Courbes 1 : Sur le H57 Ydral, le carburateur Bing de 20 mm, tant en vitesse qu'en consommation.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 28

L'Ydral à deux vitesses.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 29

L'AMC à trois rapports.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 30

Courbes 2 : Toujours sur l'Ydral. Le Carburateur Gurtner de 20 mm donne la plus grande vitesse. Par contre, du point de vue consommation, il se place à mi-chemin entre les résultats obtenus, selon les réglages, avec le carburateur de 19 mm.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 31

Voici comment se produit l'émulsion.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 32

Le choix d'un carburateur est une opération délicate.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 33

Courbes 3 : Encore sur le 125 Ydral, comparaison entre différents réglages sur un même Gurtner MA 19. Celui qui a les plus forts gicleur et trou d'émulsion permet une plus grande vitesse et une moindre consommation.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 34

Un gicleur plus gros est parfois plus économique.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 35

Courbes 4 : Essais d'un Gurtner MA 20 sur un 125 AMC deux temps. Le plus faible gicleur (83) diminue la vitesse de pointe et, entre 57 et 73 km/h est le moins économique.

Publication : 14/06/1958 | Réf. 36

Courbes 5 : Avec mêmes moteur, carburateur et gicleur principal de 85. Le boisseau le plus échancré (volet 7,0) s'avère nettement plus économique.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 38

La 175 Morini G.P., à 2 ACT que nous présente Couturier après sa victoire est une belle mécanique qui devait permettre à son pilote une moyenne record.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 39

"Close-up" du moteur de la Morini G.P., au boîtier de distribution très volumineux. Notez la ressemblance entre cette culasse et celle des 250 de la même marque.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 40

Vainqueur des 125 course sur Ducati, le Grenoblois Lesage reçoit son bouquet.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 41

Bourlès (Rumi "Junior"), enlève la catégorie 125 sport.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 42

Les deux vainqueurs des 175 : Couturier (n°50), et Bettiol (n°76), tous deux sur Morini G.P. et "Settebello".

Publication : 25/04/1959 | Réf. 43

Avant le départ, Georges Houel, papier de verre en main, rectifie ses garnitures de frein. Malgré cette précaution, Houel devait abandonner, n'ayant plus de freins.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 44

Une brochette de vainqueurs à l'arrivée, de gauche à droite : Tano (500 sport, sur Ratier), Obert (250 sport, sur NSU) et Gomès (350 course, sur Norton).

Publication : 25/04/1959 | Réf. 45

Grand vainqueur de la journée, Bargetzi reçoit sa coupe. A gauche l'importeur Norton, M. Garreau et à droite Briand qui, avec Lefèvre mirent au point cette Manx. A l'extrême- droite, M. Vimont, président de l'AMCF.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 46

Leroy, vainqueur des 350 cc sur BSA "Gold Star", réalisa une belle moyenne, significative de sa forme actuelle.

Publication : 25/04/1959 | Réf. 47

Le moteur de la Royal-Enfield 500 de Leconte, aménagée dans les limites du règlement sport. Deux carbus, une partie haute de Constellation doivent en faire une "méchante" 500, mais un reniflard trop généreux devait empêcher Leconte de nous montrer ses possibilités.